Master mention Histoire du droit et des institutions parcours Romanité. De l’Antiquité au dialogue euro-méditerranéen

Faculté de Droit
  • Formation initiale
  • Formation continue

ATTENTION : CECI EST UN PROJET DE MASTER
Il ouvrira à la rentrée 2017, à condition d’être accepté par la région Nouvelle-Aquitaine, qui donnera sa réponse au plus tard durant la première quinzaine de juillet 2017.

Le projet « Romanité » présente trois atouts essentiels dans la formation des étudiants en droit.
Il consiste dans la création d’un master (1 et 2) en partenariat, ce qui constitue une totale innovation dans le paysage universitaire français.
Rattaché au champ « droit », mention « Droit des libertés1 », ce master est décliné tout d’abord autour d’une majeure (histoire du droit) et d’une mineure (sciences économiques). Il est ensuite conçu en partenariat entre trois universités : La Rochelle (établissement porteur), Limoges et Mohammed V (Rabat), dont le dialogue sera assuré par des visioconférences, l’enregistrement de cours, les échanges entre étudiants.
Il vise enfin à repenser les relations université/entreprise, conçu qu’il est à la fois pour permettre à l’université de mieux placer ses diplômés et à l’entreprise d’accueillir des cadres dotés d’une solide formation académique.

Retrouvez l’intégralité du projet de master

1
 
Pour l’année universitaire 2017-2018, la mention dans laquelle s’inscrira le diplôme sera cependant, pour des raisons d’accréditation, « histoire du droit et des institutions », mais elle ne vaudra que pour la première année d’ouverture du master.

A propos de cette formation

Le mot du responsable
In varietate concordia. Telle est la devise de l’Europe. Tel est l’objectif poursuivi par tous ceux qui souhaitent bâtir la République des Lettres. Tel est l’esprit dans lequel cette formation incite à s’inscrire.
« L’union dans la différence ».
Le projet de diplôme que nous offrons à la communauté universitaire repose sur un pari. Celui de croire que la culture pourra unir les hommes. La tentative n’est pas neuve. Cependant jamais une formation n’avait à ce point tenté de concilier les différences.
L’idée de ce pari découle d’une longue pratique. Depuis plus d’un quart de siècle, le groupe de recherche « Méditerranées » a utilisé le socle culturel méditerranéen comme un instrument de dialogue, et plus encore, même, comme une langue commune. Les deux rives de la Méditerranée portent cet héritage commun, qui constitue par ailleurs un des ciments de l’Europe.
Au XXIe siècle, il convient de faire advenir un homme nouveau, à la fois ancré dans sa culture et cosmopolite. La globalisation a mis en lumière de nombreuses impasses. C’est pour tenter de les contourner que cette formation est proposée à ceux qui rêvent d’un homme universel plutôt que d’un humanoïde.

Retrouvez la page Facebook de ce projet

Projet étudiant
Former par la culture, cela signifie connaître la culture ancestrale qui constitue le tréfonds des sociétés méditerranéennes et sud-européennes. Cette culture vient de l’Antiquité dans sa grande diversité, synthétisée par la philosophie grecque et le droit romain, que l’on retrouve de l’Allemagne au sud de la Méditerranée, et qui est mise en œuvre au quotidien, sans que les utilisateurs n’aient plus conscience de le faire que M. Jourdain ne savait qu’il parlait en prose.
Mais former par la culture au XXIe siècle suppose de s’adapter à l’environnement présent, où la connaissance de l’économie est indispensable. De nos jours en effet, le monde intellectuel ne peut plus ignorer les réalités empiriques ; tout comme la loi du marché ne peut à elle seule régler les difficultés. Car les hommes comme leurs cadres doivent affronter des défis qui mettent en cause leur survie.
Dans un environnement déchiré, l’impératif est à l’union, à la conciliation, au partage et à la tolérance. Chacun doit se frotter à la langue des autres, à sa culture, à ses croyances et à ses repères.
Le projet pour les étudiants consiste à trouver un emploi, à se créer des repères et à échanger dans le respect d’autrui. Il leur est indispensable de connaître l’environnement social et économique qui sera le leur, tout comme il est indispensable à ce dernier de mettre en pratique les règles de modération et de raison définies dans l’Antiquité.

Inscription

  • s sinscrire
Recommander cette page