Formation

Table ronde de la médiation

Jeudi 6 février de 17h30 à 18h30

Dans le cadre du lancement de la nouvelle promotion du DU médiation, la Faculté de Droit de Science Politique et de Gestion de La Rochelle Université organise le jeudi 6 février 2020 une table ronde de la médiation.
Rendez-vous dès 17h30, entrée libre.

Table-ronde 17h30 - 18h30

La table-ronde se tiendra en direct et en simultané avec le Congrès International de la Médiation à Angers.

Les invités seront :

  • Gabrielle Planès, médiatrice, Présidente de l’Association National de Médiateurs (ANM), marraine de la promotion 2019 du DU médiation.
  • Jacques Faget, Chercheur au CNRS, Enseignant à l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux et à l’Université de Bordeaux IV
  • Catherine Emmanuel,Médiatrice diplômée d’État certifiée CNV, Formatrice certifiée au Triangle de Karpman, Maître Praticien en PNL
  • Hervé Carré, le Président du Congrès et Médiateur de la ville d’Angers
  • Ahmed Galaï, prix Nobel de la paix 2015 [1]

Retrouvez-ici l’intégralité du programme du Congrès International de la médiation à Angers.

Table-ronde ouverte au public.

Notes

[1Le nom exact du prix Nobel de la Paix 2015 est Ahmed ben Tahar GALAÏ alors Président de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme (LTDH) .Celui-ci a été honoré dans le cadre du « Quartet du dialogue national » en Tunisie pour sa contribution décisive à la construction d’une démocratie pluraliste en Tunisie à la suite de la révolution de Jasmin en 2011. Ce Quartet du dialogue national a été formé au cours l’été 2013, alors que le processus de démocratisation était en danger en raison de plusieurs assassinats politiques et de vastes troubles sociaux. Le Quartet a lancé un processus alternatif et pacifique à un moment où le pays était au bord de la guerre civile, et a ainsi contribué à établir en Tunisie un régime constitutionnel de gouvernement garantissant les droits fondamentaux pour toute la population, sans condition de sexe, de convictions politiques et de croyances religieuses. Quatre grandes organisations de la société civile tunisienne composent ce Quartet : le syndicat UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail), l’organisation patronale UTICA (Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat), la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme (LTDH) et l’Ordre national des avocats de Tunisie. (extrait du communiqué de comité du Prix Nobel du 10 octobre 2015).

Recommander cette page